Jour 2

Premier imprévu, il semble qu’il n’y a pas de renfort suffisant au niveau du faîtage et que les parpaings soient non rempli pour faire tenir le solivage. Les artisans vont donc creuser dans chaque parpaing pour les remplir afin de faire tenir les appuis du plancher. Petit travail supplémentaire mais obligatoire si on ne veut pas avoir de surprises ensuite …
L’électricien est aussi passé pour baisser tous les éclairages du garage et permettre ainsi de les avoir sous le futur plancher.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.